<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=461705010930101&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Pourquoi réaliser un plancher sur vide sanitaire ?

Publié par Lilas Thomas le 23 oct. 2019 14:08:20
Lilas Thomas

2014-PLANCHER 5

Un vide sanitaire, également appelé en métropole, espace visitable en zone termitée, est un espace accessible ou non, situé entre le sol et le premier plancher du bâtiment. De quelques dizaines de centimètres de hauteur jusqu’à moins de 1,80 mètre, pour ne pas être considéré comme une surface aménageable, il fait office d’espace tampon entre le sol et le premier plancher du bâtiment. Il est dit non accessible.

> Télécharger le guide des étapes clés avant la construction d'une maisons <

Un vide sanitaire est-il obligatoire lors d’un projet de construction ?

Non, Il ne s’agit pas d’une étape obligatoire lorsque l’on projette de bâtir une maison. Mais en fonction de la nature de votre sol, le vide sanitaire est indispensable. Il est également recommandé en cas de construction d’une maison sur une zone sismique.

Il faut également noter que de nombreux produits industriels nécessaires pour la construction d’une maison sont garantis seulement si le bâtiment est construit sur un vide sanitaire. D’autre part, une maison qui dispose d’un sous-sol ne nécessite pas de vide sanitaire.

 

 

Quels sont les avantages d’un plancher sur vide sanitaire ?

La présence d’un vide sanitaire dans une construction affranchit cet ouvrage de tout désordre lié à l’humidité latente du sol, à la présence de nappe phréatique, à l’inondabilité, à d’éventuels mouvements du sol. Il permet également de déceler la présence de termites.

Il apporte à l’ouvrage la salubrité d’un espace tampon, toujours tempéré (≈10°c) tout au long de l’année, dont le volume d’air constamment renouvelé grâce à la ventilation, assure la salubrité d’une zone capitale pour la pérennité de la construction en autorisant de plus l’accessibilité aux équipements placés en sous face du plancher pour réaliser de la maintenance et/ou des aménagements.

Le montage des murs du vide sanitaire est réalisé en maçonnant au mortier des blocs creux sur une hauteur suffisante répondant aux critères techniques du Vide Sanitaire : bonne accessibilité de l’espace ainsi réalisé, inondation, niveau à respecter.

La trappe d’accès sera réalisée dans la hauteur du mur de sous-bassement sur une des façades, à moins qu’elle ne soit prévue à l’intérieur de l’habitation. Des «trous d’homme» sont réalisés dans les murs de refend.

Sur le dernier rang de blocs, il est réalisé une arase étanche, pour fixer la bonne altitude du plancher et stopper d’éventuelles remontées capillaires. Cette coupure de capillarité est réalisée soit en mortier hydrofuge richement dosé, en toutes zones mais spécialement en zone sismique, soit en mortier classique sur lequel on collera un feutre bitumineux dans les zones non concernées par le séisme.

Pose des poutrelles du plancher :

Il est interdit de circuler sur des poutrelles de plancher si celles-ci ne sont pas étayées, à moins qu’elles n’aient été calculées «sans étai».

Il est facile, en vide sanitaire à hauteur d’homme, de disposer les poutrelles scrupuleusement selon le calepinage du plan de préconisation de pose sans avoir à circuler sur les poutrelles. Elles sont placées rigoureusement à l’entraxe et reposent de quelques centimètres sur les murs.

Les Poutrelles en béton Kaspaldo sont composées d’une armature triangulaire métallique. Elles sont destinées à la pose sans étai sur vide sanitaire, pour entrevous béton, bois ou plastique et particulièrement adaptées aux planchers sur vide sanitaire, parkings, caves ou sous-sols.

Vous prévoyez de construire une maison ? N'hésitez pas à télécharger notre guide des étapes clés avant la construction d'une maison.

New Call-to-action

Thématiques : construction, maison

Préfabeton - notre blog

Pourquoi un blog ?

Depuis 30 ans, nous vous accompagnons dans vos projets de construction. Dans ce blog, vous trouverez des informations pratiques et des conseils sur : 

  • les différentes méthodes de construction
  • le choix des meilleurs matériaux
  • les normes à respecter

Abonnez-vous au blog !

Derniers articles